Les chauves-souris ont des milieux de chasse très différents. Certaines chassent dans les feuillages comme les rhinolophes, le murin de Bechstein ou les oreillards. D’autres chassent dans les prairies, comme le grand murin dans les prairies rases ou le petit murin dans les prairies non fauchées. D’autres encore chassent autour des arbresà la surface de l’eau ou haut dans le ciel.

Cette diversité de milieux fait que les proies sont, elles aussi, très diverses. Elles vont du moustique au lucane cerf-volant en passant par les araignées, les papillons et les mouches. Les espèces de chauves-souris sont spécialisées. Elles ne sont pas en concurrence entre elles.

Les modes de chasse peuvent se deviner à la morphologie des chauves-souris. Celles qui ont des ailes larges peuvent voler à faible vitesse, faire du surplace et s’envoler facilement à partir du sol. Elles glanent leurs proies au sol ou dans les feuillages.

Celles qui ont des ailes fines et étroites ont un vol rapide. Elles ont besoin d’espace pour manoeuvrer. Elles chassent autour des arbres ou haut dans le ciel.

Comme toutes les espèces, les chauves-souris sont utiles, elles participent à l’équilibre de la nature, notamment en limitant les populations d’insectes. Pour lutter contre les moustiques, une ville du Canada a décidé de favoriser leur présence en installant des nichoirs. Cela permet d’éviter de polluer l’environnement, notamment l’eau, avec des toxiques ou de détruire tous les insectes avec des insecticides biodégradables mais non sélectifs comme le Bt, un exemple à suivre…