BandeauSauvetage
DETRESSE
ACCUEILLIR
RESSOURCES

ATTENTION : la chauve-souris est un animal sauvage qui n’aime pas être tenu en main.
Si vous la capturez, elle essaiera naturellement de se défendre en cherchant à mordre. C'est pourquoi, il faut utiliser un gant ou une serviette pour la manipuler.

Ce site est en construction

Une chauve-souris en détresse ?

Vous avez trouvé une chauve-souris blessée qui n'arrive plus à s'envoler ?

Vous avez trouvé un bébé chauve-souris non volant ?

Dans le cas d'une chauve-souris adulte blessée :

Une chauve-souris adulte se reconnaît par la présence d'une belle fourrure. De septembre à mi-juin, il est quasiment sûr que ce soit un adulte ou un jeune de l'année en âge de voler correctement

Avant d'attraper l'animal blessé, préparer une boite en carton (style boite à chaussure). Percer la boite de petits trous d'une taille inférieure à 5 mm pour que la chauve-souris puisse respirer. Attention, si les trous sont trop gros, la chauve-souris risque de partir. Dans la boite, mettre un chiffon en boule pour qu'elle puisse s'y accrocher ou se cacher à l'intérieur. Important : il faut également mettre un couvercle de bocal rempli d'eau. Dans une coupelle en céramique elle risque de se soyer. La chauve-souris, comme la plupart des mammifères, a besoin de boire régulièrement.

La récupération de l'animal blessé se fait avec un gant ou une serviette. La chauve-souris est inoffensive mais si vous l'attrapez, son reflexe de survie fera qu'elle essaiera peut être de vous mordre. C'est normal, c'est comme si on tentait de nous attraper dans la rue, notre reflexe serait alors de nous défendre. Une fois l'animal capturé, il faut la mettre dans la boite et fermer le couvercle. Disposer la boite dans un endroit calme.

Et après ? Il faut appeler rapidement soit un spécialiste des chauves-souris (voir contact) soit, téléphoner à un centre de sauvegarde de la faune sauvage.

En région Provence-Alpes-Côte d'Azur, 2 centres existent. L'un géré par la LPO est situé dans le Parc naturel régional du Luberon, à Buoux (84), vous pouvez le joindre au 04 90 74 52 44 ou 04 32 52 07 72. Le deuxième se trouve dans les Hautes-Alpes, vous pouvez le joindre au 04 92 54 74 31. Si vous habitez dans une autre région, merci de vous rendre sur cette page où vous trouverez les renseignements nécessaires : UNCS.

Dans le cas d'un bébé chauve-souris :

Entre mi-juin et mi-août, il est possible de trouver des bébés chauves-souris. Ils sont en général dépourvus de poils ou arborent un duvet plutôt sombre.

Le cas des bébés chauves-souris est complexe. Seule sa mère est capable de l'initier efficacement au vol et à la chasse. La récupération d'un bébé se fera donc dans le cas unique où la colonie n'a pu être localisée. En effet, il est possible que le bébé soit tombé de la colonie qui se trouve dans les parages immédiats de là où se trouve le bébé (rayon de 15m).

Ouvrez les yeux...

Regarder la façade et repérer les gîtes potentiels : derrière des volets, sous les tuiles de la toiture de la terrasse, au niveau des génoises, dans la fissure d'une poutre, dans la fissure d'un mur, dans le joint de dilatation du bâtiment et tout autre interstice. Regardez bien si vous ne voyez pas des petites crottes noires sur le mur ou par terre. Les crottes de chauves-souris sont grosses comme un grain de riz, semblable à celle des souris à la différence que lorsqu'on les écrase, elles s'effritent en poudre (cuticules d'insectes). Celles des souris ne peuvent pas s'écraser. Les crottes de lézard peuvent y ressembler mais elles ont un point blanc à une extrémité. Vous pouvez également observer le soir ou le matin localiser le trou par lequel les chauves-souris sortent ou entrent dans leur gîte.

...et les oreilles en grand !

Ecoutez bien si vous n'entendez pas des petits cris stridents. Souvent les Pipistrelles communiquent entre elles par des sons audibles, elles font un genre de crricrricrri...

Si vous localisez la colonie :

C'est le cas où le jeune aura la plus grande chance de survie. En fonction de l' où se trouve le bébé, déplacer le pour le remettre proche de la colonie. - Si les femelles sont derrière un volet, surtout, ne toucher pas au volet sous peine de faire furie la colonie. Remettez le jeune à quelques centimètres sous le volet. Eloigner vous et observer de loin. Le jeune devrait remonter et pousser des petits cris. A un certain moment, sa mère devrait venir le chercher. A ce moment l', vous pouvez vous réjouir car le jeune est sauvé. Parfois il faut attendre le soir, lorsque les mères sortent, pour qu'elles viennent chercher leurs rejetons. Si la colonie est inaccessible, vous pouvez mettre le jeune dans un petit panier qui sera placé proche de l'endroit où vous pensez qu'il y a la colonie (vous pouvez vous aider d'une échelle pour le suspendre en hauteur).

Si vous ne localiser pas la colonie :

Appeler un spécialiste (voir "contact") ou un centre de soin (voir les informations ci-dessus).

En attendant qu'un spécialiste vous réponde, il faut placer le bébé dans une boite à chaussure, avec un tissu en boule pour qu'il puisse se cacher. Il faut lui fournir de la chaleur en rajoutant une bouillotte ou si vous n'avez pas, une bouteille d'eau très chaude. Mettre la bouillotte dans une extrémité de la boite pour que le bébé puisse s'en rapprocher ou s'en éloigner en fonction de son besoin. Il est primordial de remettre la bouillotte chaude après lui avoir donné à mangé pour permettre d'aider sa digestion. La seule nourriture à donner à un bébé est du lait pour nourrisson 1er âge ou pour chien et chat. Bannissez absolument, le lait de vache ou toute autre nourriture. Il faut le nourrir plusieurs fois dans la journée. Le lait doit être donné chaud, vers 37°C avec une seringue (sans l'aiguille !). La nuit, les femelles sont en chasse donc les petits ne mangent pas. Suivant l'âge du bébé, vous pouvez scotcher de l'essuie tout sur les parois de la boite afin qu'il puisse se suspendre et étendre ses ailes. Indispensable pour qu'il puisse se muscler avant d'être relâché.

Il y a encore pleins de conseil nécessaire pour réussi à sauver un bébé chauve-souris, il faut donc nous appeler pour que l'on vous conseille au mieux en fonction de l'espèce et de son âge. Cependant, la meilleure façon de le sauver, reste de le rendre à sa mère.

Droits de reproduction et de diffusion réservés (c) Groupe Chiroptères de Provence - 2009 - CREDITS