Grands murins et murin de Daubenton en hibernation (Photo Laurent Petter)

Les chauves-souris

Les chauves-souris sont des mammifères étranges, tellement étranges, qu’elles ont d’abord été classées parmi les oiseaux, en effet elles volent avec . . . . . leurs mains (chiro:main, ptère:aile).

On a ensuite découvert qu'elles peuvent voler dans l'obscurité totale sans percuter d’obstacle, elles voient avec leurs oreilles. Elles émettent des ultrasons par la bouche ou les narines et analysent les échos renvoyés par les obstacles, pour former une image acoustique de leur environnement.

De plus elles dorment la tête en bas, certaines coincées dans une fissure, d’autres seulement accrochées par leurs griffes.
Après cela, savoir qu’elles peuvent dormir pendant plusieurs mois n’est plus vraiment impressionnant.

Cependant les chauves-souris sont, comme nous, des mammifères. Elles sont peu prolifiques et n'ont souvent qu'un seul petit par an. Elles ont seulement deux mamelles, à part la sérotine bicolore qui en a quatre. Certaines espèces ont des fausses mamelles pour que le petit puisse s'accrocher à sa mère.
Elles mettent au monde des petits dépendants. Au sevrage, le petit a quasiment atteint la taille de sa mère. Pour la plupart des espèces, on reconnaît alors les petits à la couleur de leurs pelages, plus gris que ceux des adultes.

Les mères se regroupent en été et forment des colonies, parfois mixtes - comprenant plusieurs espèces - parfois des mâles sont présents. Les petits restent au gîte la nuit et attendent le retour de leurs mères.
Les premiers jours, ils ne peuvent pas se mettre en léthargie, la grégarité minimise les pertes de chaleur. Certaines colonies sont constituées de quelques individus d'autres de milliers, comme celle découverte en été 2003 lors d'un radiotracking dans les Alpilles.

Elles chassent des arthropodes (insectes, araignées, faucheurs, millepattes...).



LES CHAUVES-SOURIS DE PROVENCE, STATUT DE CONSERVATION, DESCRIPTION, BIOLOGIE...